points_de_vu

Le QI (2/3)


Le Qi de l’homme – le microcosme

          L’homme reçoit dès sa conception un reflet de ce Principe : c’est le souffle originel, ou le Qi primordial humain.

          Du Dao à la formation du monde et des êtres, se succèdent une suite de dégradations qui transforment peu à peu l’Unité en multiplicité. Le retour à l’Unité se réalise aussi forcément par gradation grâce au Qi. Ainsi le travail du Qi mène à la redécouverte de la nature originelle de l’homme, du retour à l’Unité.
          Tel est le but de la pratique de l’Aïkido et du Tai Ji Quan. A l’aide du Qi, aller vers le « Dao » des taoïstes, ou le « Ciel » des confuciannistes, la « Vraie Nature », « l’Eveil » des bouddhistes, le « Takemusu Aïki » de Morihei Ueshiba. Ce retour permet à l’homme de s’identifier au Principe Absolu.

          Pour que le Qi agisse et ceci quelque soit la Voie choisie, il faudra se défaire des tensions physiques et mentales, tout en recherchant le geste juste.