points_de_vu

écrits et propos



Michio HIKITSUCHI 

          « L’Aïkido est la voie de Purification par laquelle les trois aspects manifestés ou Mondes de l’Univers (d’après l’enseignement ésotérique shinto) – Kenkaï, Yukaï et Shinkaï sont unifiés et mis en harmonie.
• Kenkaï se réfère au présent, la vie, la manifestation physique de l’Univers.
• Yukaï se réfère au monde habité par l’âme après la mort et avant la nouvelle réincarnation.
• Shinkaï est le monde de la lumière pure.
(d’après une conversation le 7 août à « l’Aïkido World Dojo » à Shingu au Japon, revue par lui-même en novembre 1978)

          « En Aïkido chacun devient un écho ou une image de l’Âme active de l’Univers, c’est à dire, tous les aspects de la création, le physique et le spirituel, le visible et l’invisible. D’un autre point de vue, on travaille à se purifier jusqu’à devenir Un avec l’Univers et on agit en accord complet et inconscient avec Dieu. On parle de quatre formes « d’éducation » en Aïkido : Chi-iku, Ki-iku, Toku-iku et Taï-iku. Ce qui veut dire qu’à travers l’Aïkido, nous cultivons et développons :
• le Chi, la sagesse
• le Ki, l’Energie ou Souffle
• le Toku, les Vertus ou Mérites accumulés (dans l’enseignement confucéen, les actes positifs dans la vie engendrent une vie positive)
• et le Tai, le Corps.On s’entraine en Aïkido afin de se polir à travers le mouvement physique qui s’exprime dans les techniques, qui sont elles-mêmes les manifestations de l’Univers ».

GU MEISHENG
« … Cette ligne infiniment vide, sans dimension… Elle est extrêmement vide, elle peut s’agrandir indéfiniment, ce n’est plus une ligne mais c’est tout l’Univers ».

Morihei UESHIBA
• Dans cette voie, il faut être debout sur le pont flottant entre le Ciel et la Terre. Si l’on ne se trouve sur ce pont, l’Aïkido ne sort pas. Si l’on se trouve sur ce pont, dans cette condition là, quelque chose sort, et cela s’appelle Takemusu Aïki.

• Ichiguen, l’Origine unique, fait naître l’origine spirituelle et l’origine matérielle. Ichiguen crée la loi. Cela fait fonctionner tout l’Univers et donne vie et corps à toutes les choses universelles. Cela fait fonctionner la grande voie de la croissance qui mène à l’achèvement du grand Esprit de l’Amour protecteur de toutes les choses. (« Aïkido shinzui in Aïkido, des paroles et des écrits du fondateur à la pratique » de Gérard Blaize)

• L’Aïkido est pour se comprendre soi-même, pour étudier les phénomènes universels, pour ne pas oublier l’Origine unique « Ichiguen », pour se fondre dans la providence, pour connaitre la loi et créer les techniques subtiles et lumineuses.

• La voie où la vibration du corps entier,fait écho à la vibration de l’Univers est le vrai Aïkido.

• Le Takemusu Aïki c’est, sur le « centre respiratoire » mettre du bois, de l’écorce, puis y ajouter des branches et des feuilles, et les racines s’enfonçant dans la grande Terre, comme un grand arbre qui respire avec le Ciel. Une seule feuille ne peut tomber. (Takemusu Aïki, recueil des conférences de Morihei Ueshiba)

• La liberté consiste à se libérer du Ki du « vide lourd », en se lib »érant et en unifiant le Ki du Vrai Vide, la technique apparaît. (ibid)

• Le Ki du « vrai vide » remplit l’univers tout entier, il est à l’origine d’où naissent toutes les choses de l’Univers. Le Ki du « vide lourd » c’est ce qui maintient le corps. (ibid)

• L’homme est fait d’un corps et d’un esprit qui par définition est brillant. C’est le corps qui ternit l’esprit, l’Aïkido dépoussière le corps. (ibid)

MENCIUS
« …Il s’agit d’un Qi immense et puissant à l’extrême: si on l’élève sans cesse, sans lui nuire aucunement, il peut remplir tout l’univers. Ce Qi harmonise actes justes et principes: sans cela il n’a aucune puissance. Il naît de l’accumulation d’actes justes dans la vie quotidienne, et ne procède pas d’actes justes passagers. Si des choses qui rendent le coeur mal à l’aise surviennent dans la conduite, il sera afaibli… » (De la culture du Qi- livre II)

CONFUCIUS
« …Ma voie est traversée par un fil unique qui relie le tout. » (les entretiens de Confucius.)